Montage de plaques de protection pour le 4L Trophy

Participer à un raid comme le 4L Trophy par exemple requiert une excellente préparation de sa 4L, notamment afin de la protéger au mieux des pierres sur les pistes. Installer des plaques de protection pour le moteur et le réservoir d’essence fait partie des indispensables pour toute bonne préparation de sa 4L. Nous allons donc voir ici dans le détail, pourquoi installer des plaques de protection, quels types de plaque choisir et comment les monter sur votre 4L 🙂

Pourquoi installer des plaques de protection sur sa 4L ?

La Plaque de protection du moteur DE LA 4L

Sur nos 4L, le carter d’huile du moteur se trouve très proche du sol et s’avère être assez fragile de par sa fabrication dans une tôle très peu épaisse. Si ce n’est pas vraiment un problème pour une utilisation « normale » de la 4L sur route, cela devient dangereux lorsqu’elle va sortir des sentiers battus. En effet, sur les pistes empruntés lors de différents raids comme le 4L Trophy, les pierres sont nombreuses et peuvent venir heurter le carter et le percer très facilement. Cet incident entraînerait une perte d’huile importante et donc une immobilisation immédiate de la 4L sous peine de casser le moteur. De plus, la réparation d’un carter d’huile percé est une opération délicate et risquerait bien de gâcher le reste de votre séjour…

L’installation d’une plaque de protection, épaisse, en dessous du carter va ainsi permettre de le protéger de toute projection et éviter ainsi tout risque d’endommagement sur les pistes notamment. C’est un équipement INDISPENSABLE, pour ne pas dire obligatoire, lorsqu’on participe à un raid ou que l’on emprunte des pistes avec sa 4L.

La plaque de protection du réservoir d’essence

Comme pour le carter d’huile, le réservoir d’essence est fortement exposé aux projections puisque situé à l’arrière, en dessous de la voiture. Afin d’éviter qu’il ne se perce et de voir l’intégralité de votre réserve d’essence se vider sur les pistes, l’installation d’une plaque de protection est indispensable.

COMMENT CHOISIR Ses plaques de protection ?

On peut maintenant trouver des plaques de protection un peu partout sur le net, ou des plans de plaques que vous pouvez fabriquer ou faire fabriquer. Néanmoins toutes ne joueront pas leur rôle complètement ou ne seront pas pratiques à monter / démonter.

Nous allons voir ici quelles sont les caractéristiques idéales pour les plaques de protection et ainsi définir le cahier des charges pour les 2 plaques de protection.

Plaque de protection du moteur

Voici quelques éléments à vérifier au moment de choisir votre plaque de protection du moteur pour le 4L Trophy (ou tout autre raid) :

  • Matière à utiliser : privilégier l’acier à l’aluminium. En effet, l’aluminium est certes plus léger que l’acier mais la plaque risque de ne pas bien protéger votre carter et surtout se trouvera complètement inutilisable après votre raid (ce qui est regrettable, vu le prix de l’aluminium !). Si l’acier est plus lourd, il est beaucoup plus rigide et résistant et votre plaque pourra tenir plusieurs raids.
  • Épaisseur de la plaque : au minimum 2,5 mm pour l’acier (idéalement 3 mm). En dessous, la plaque risque de se déformer trop rapidement.
  • Traitement de la plaque : la plupart des plaques vendus sur le marché sont en acier brut, non traité contre la corrosion. C’est regrettable puisqu’elles deviennent complètement recouvertes de rouille à la première utilisation. Ce n’est pas grave en soi, mais ça ne fait pas très propre et la plaque va finir par s’endommager. L’idéal est donc d’acheter une plaque déjà protégée contre la corrosion : zinguée (cher mais idéal) ou au moins recouverte d’une peinture anti-rouille. Si vous avez acheté votre plaque en acier nu, recouvrez là de peinture pour la protéger avant de la monter sur votre 4L.
  • Montage de la plaque en deux parties : la première partie est une petite plaque en équerre à l’avant, qui est en fait le support de la plaque principale, fixée sur les trous de fixation de la boîte de vitesse sur la traverse avant. La deuxième partie est la grande plaque principale  qui vient se fixer sur la petite et l’arrière du moteur. Cela peut paraître bête, mais c’est vraiment très utile, car elle se révèle beaucoup plus facile à fixer et à démonter. Le démontage est beaucoup plus aisé (lorsque vous devez faire des opérations en dessous du moteur) car vous n’avez pas à démonter la partie fixée sur la boite de vitesse (qui est très peu accessible car derrière le châssis).
  • 2 perçages oblongs de fixation sur le support de la plaque : ils permettent de glisser le support de plaque sans retirer les boulons de fixation de la boîte de vitesse et donc sans risque de faire tomber la boîte (vous pouvez laisser les vis en place). Vous gagnez également du temps lors du montage puisque vous n’avez pas à enlever les vis de la boîte (les écrous des 2 vis du haut étant particulièrement inaccessibles).

  • Perçages pour la vidange du moteur et la vidange de la boîte de vitesse : ce sont des petits plus, qui permettent de ne pas devoir démonter la plaque pour vidanger son moteur ou sa boîte. On gagne du temps et la plaque peut rester en place de manière durable.

 

PLAQUE DE PROTECTION DU RÉSERVOIR d’ESSENCE

La plaque de protection du réservoir est plus simple. En effet, elle est généralement moins exposée aux chocs que la plaque à l’avant.Veillez malgré tout à vérifier les points ci-dessous.

  • Matière et épaisseur : l’alu peut ici être utilisé, mais avec une épaisseur minimum de 3 ou 4 mm. Pour l’acier, 2,5 mm suffisent.
  • Fixation de la plaque à l’arrière : elle se fait à l’aide d’équerres venant se fixer sur les trous du support de roue de secours. C’est le montage idéal, la plaque étant fixée à l’arrière sur des équerres elles mêmes fixées avec des vis et des trous déjà existants.

  • Fixation de la plaque à l’avant : 3 trous sur la plaque de protection qui s’alignent sur les trous du châssis déjà existants.

  • Perçage de la plaque pour la vidange de réservoir : ce n’est pas obligatoire mais c’est un plus pour réaliser la vidange du réservoir sans avoir à démonter la plaque.

 

COMMENT MontER LES plaques DE PROTECTION sur sa 4L ?

Montage de la plaque de protection du moteur

Bien entendu, il faut déposer la plaque de protection d’origine de la boîte de vitesse avant d’installer votre nouvelle plaque sur votre 4L.

1 : On commence par mettre en place le système de fixation qui va recevoir la plaque à l’arrière du berceau moteur. L’idéal est de fixer deux vis assez longues dans les trous déjà existants. Il suffira alors d’enfiler la plaque et de remettre une rondelle et un écrou sur ces vis.
2 : On positionne la plaque en dessous du moteur. Cela va nous aider pour la soulever une fois en dessous de la voiture et permettre de la fixer à l’arrière sans trop d’efforts. ****************************************************************************************
3 : Pour fixer l’arrière de la plaque, il suffit de la serrer sur les 2 vis à l’aide de rondelles et d’écrous. On serre simplement à la main pour le moment, car nous aurons besoin de jeu pour fixer l’avant de la plaque.
4 : On glisse la plaque au dessus de la barre anti-roulis (barre transversale) de sortes à aligner les trous de fixation arrières de la plaque avec les vis que nous venons de poser.
5 : A l’avant du moteur, la fixation de la plaque va se faire à l’aide de la platine (équerre) qui va venir se fixer sur les 4 vis de la boîte de vitesse.
6 : On dépose les 2 vis du bas. Pour les deux vis du haut, on desserre simplement l’écrou mais on ne dépose surtout pas les vis qui soutiennent la boîte de vitesse.
7 : On peut maintenant aisément insérer la platine de fixation, puis remettre en place les 2 vis du bas.
8 : La platine insérée, vu du bas… On peut maintenant bien resserrer les 4 vis fixant la boîte de vitesse.
9 : On tire sur la plaque jusqu’à aligner ses trous aux trous de la platine que l’on vient de fixer. Puis on insère 3 vis avec rondelles et écrous pour assembler les 2 parties.
10 : On peut désormais procéder au serrage des 3 vis (la tête de vis doit être vers le bas, pour ne pas trop dépasser). La plaque va se déformer légèrement pour s’adapter parfaitement à l’angle de la platine.
11 : Maintenant que la plaque est solidement fixée à l’avant, on peut finaliser le serrage à l’arrière. Et voilà, votre plaque est installée ! 🙂

 

Montage de la plaque de protection du réservoir d’essence

1 : Pour installer la plaque de protection du réservoir, il nous d’abord déposer la roue de secours. On desserre donc la vis de la bride de roue de secours.
2 : Puis on dépose la roue de secours, afin d’accéder plus facilement à la fixation de la bride. *******************************
3 : On desserre également les 2 gros écrous fixant la bride de roue de secours sur le support du réservoir.
4 : Voilà les 2 écrous de la bride déposés. ********************************************
5 : Dépose complète de la bride de roue de secours. La patte de fixation de la plaque de protection du réservoir s’insère à la place de la bride et utilise la vis (en bas) et le trou (en haut) d’origine.
6 : On peut maintenant insérer les deux pattes de fixation sur les supports de la bride. Il y a deux trous sur chaque patte : un gros trou qui vient recevoir la vis de fixation de la bride de roue de secours, et un autre trou où il faut rajouter un boulon de 8 pour une fixation solide.
7 : Les 2 équerres de fixations sont maintenant installées, on va pouvoir commencer à fixer la plaque de protection du réservoir.
8 : A l’aide de 2 boulons de 8 et de grosses rondelles, on fixe solidement l’arrière de la plaque sur les équerres de fixations. La plaque est déjà percée pour cela.
9 : Pour la fixation de la plaque à l’avant du réservoir, le châssis n’a d’origine que deux trous. On va devoir en percer un troisième pour faciliter l’installation de la plaque.
10 : Perçage du troisième trou sur le châssis (extérieur, à gauche) à l’aide d’un foret de 8. ***************************************************************************************
11 : La plaque de protection du réservoir est bien équipée de ces 3 perçages.
12 : Il ne nous reste plus qu’à fixer la plaque sur trous du châssis à l’aide de boulons de 8.
13 : Nous n’avons utilisé ici que les 2 trous extérieurs au lieu des 3 prévus. Le trou central est particulièrement inaccessible et les 2 boulons sont amplement suffisants. Votre plaque de protection de réservoir est maintenant bien installée !

 

 

 

 

 

 

 

 

L’installation de plaques de protection pour votre 4L est une opération indispensable à toute bonne préparation à un raid ou pour participer au 4L Trophy. Pour bien préparer votre 4L, n’hésitez pas à consulter notre article : « Préparation de sa 4L pour le 4L Trophy » ! 🙂

 

Published by

Laisser un commentaire