Dossiers,  Utiliser sa voiture ancienne au quotidien

Quelle voiture ancienne pour rouler tous les jours ?

Rouler en voiture ancienne tous les jours, c’est possible. C’est même un vrai plaisir…. à condition de bien choisir son compagnon ! En effet, toutes les anciennes ne seront pas adaptées à une utilisation quotidienne, au milieu des voitures modernes et de la circulation actuelle. D’autres autos de collection, au contraire, remplissent toutes les conditions pour faire de parfaits compagnons au quotidien. Alors, quels critères faut-il remplir pour être une “daily” voiture ancienne ? Quels modèles sont parfaitement adaptés à un usage journalier ? Les réponses ici 😉


LES CRITÈRES A REMPLIR POUR ROULER EN ANCIENNE AU QUOTIDIEN

La sécurité avant tout

C’est le critère le plus important au moment de choisir la voiture qui va vous accompagner tous les jours. Bien évidemment, vous n’aurez jamais le même niveau de sécurité dans une ancienne que dans une moderne : pas d’airbag, pas de correcteurs électroniques de trajectoire, un système de freinage moins performant…. et la liste est longue.

On serait donc moins en sécurité à bord d’une auto des années 70 que dans une moderne d’aujourd’hui. Sur ce point, difficile de nier. Mais pour moi, cela ne veut pas forcément dire qu’il est plus dangereux de rouler en voiture ancienne qu’en voiture neuve.
D’abord parce que les conducteurs de voitures anciennes, sont, pour la plupart, extrêmement prudents sur la route : le temps est plutôt à la balade et ils n’ont surtout pas envie d’endommager leur belle. On ne peut pas en dire autant des autres automobilistes roulant en moderne… 🙂
Ensuite parce que la puissance et donc la vitesse des véhicules anciens sont assez limitées, ce qui réduit considérablement le risque d’accident.

Cela étant dit, toutes les voitures anciennes ne se valent pas en terme de sécurité, et c’est ce qui va nous intéresser ici. En effet, certains équipements et avancées techniques me paraissent tout de même indispensables si l’on veut utiliser son ancienne comme voiture quotidienne.


Critère n°1 : un système de freinage performant (frein à disques)

Certaines voitures anciennes sont équipées de frein à disques à l’avant au lieu des traditionnels tambours. Plus efficaces, ils sont pour moi un atout sécurité majeur si l’on veut partir à l’épreuve de la circulation moderne actuelle.

J’ai pu comparer le freinage par exemple d’une 4L équipée de frein à disque à l’avant avec une 4L ou une 2CV équipée de 4 freins à tambours : je peux vous dire que la différence est flagrante.
Les freins à disques ont à la fois plus de mordants et plus d’endurance. Je ne dis pas que certains freins 100% tambours ne sont pas efficaces, mais ils demandent un laps de temps plus long pour un même résultat et ne sont donc pour moi pas adaptés à la circulation moderne, notamment en ville ou sur autoroute. Au moment de choisir votre ancienne, privilégiez donc celles équipées de disques à l’avant.


Critère n°2 : un éclairage adapté (12V)

Rouler en voiture ancienne au quotidien, cela signifie aussi rouler potentiellement de nuit. Et, là, il n’y a pas de secret : les voitures dont le circuit électrique est équipé en 6V ne sont vraiment pas adaptées à nos routes d’aujourd’hui. L’éclairage 6V était, à l’époque, déjà réputé pour être particulièrement faiblard. Le problème est qu’aujourd’hui les voitures modernes sont toutes équipées en halogène 12V voire en Xénon ou en LED. Résultat, leur éclairage est très puissant et les feux en 6V peinent ainsi à se distinguer ce qui est particulièrement dangereux.

Une Renault 4L, équipée d’ampoules LED.

Le mieux si vous désirez utiliser votre voiture ancienne tous les jours est donc de privilégier celles équipées en 12V d’origine. Il est toujours possible de convertir un circuit 6V en 12V mais cela demande un peu de connaissances et de dépenses supplémentaires et vous perdez la configuration d’origine de la voiture. Une excellente solution si vous désirez rester en 6V est d’installer des ampoules LED spécifiques pour voitures anciennes. J’ai d’ailleurs consacré à un article complet à ce sujet, n’hésitez pas à aller y jeter un œil :

Une ancienne facile à conduire et agréable à vivre

Critère N°3 : une ancienne facile à conduire

La conduite doit rester un plaisir même quand on n’est pas habitués aux voitures anciennes. En effet, qui dit utilisation au quotidien dit utilisation dans toutes les conditions possibles : en ville, dans les bouchons, sur les routes de campagne, voire sur autoroute. Pour cela, il y a donc quelques précautions à prendre et il vaut mieux éviter :

  • une direction trop dure, qui se révélera rapidement fatigante lors d’une utilisation en ville.
  • des suspensions trop rigides (ou trop souples) qui rendront la conduite désagréable à la longue.
  • une tenue de route trop hasardeuse.
  • les voitures trop bruyantes : même si ça fait bien sûr parti du plaisir de l’ancienne, cela peut devenir insoutenable après plusieurs heures de conduite et notamment sur autoroute… je parle en connaissance de cause ! 😉
  • les moteurs qui ont tendance à chauffer : c’est particulièrement le cas dans notre circulation actuelle en ville, avec les bouchons à répétition qui font surchauffer nos moteurs.

Critère N°4 : une voiture agréable à vivre

Pour me faire comprendre, je vais comparer deux voitures anciennes que j’utilise régulièrement et qui sont radicalement opposées sur ce point : une Renault 4 et une Mini Austin.

La 4L, c’est pour moi la voiture agréable à vivre par excellence. Spacieuse, modulable (banquette rabattable, pliable voire démontable), astucieuse, grâce à son grand hayon, pratique grâce à ses 4 portes… bref, on peut en faire un peu ce qu’on veut et s’en servir pour toutes les utilisations. Elle est aussi extrêmement confortable : j’ai pu avaler plusieurs milliers de kilomètres avec elle sans le moindre mal de dos.

La Mini Austin, ou l’exemple parfait de la voiture PAS pratique ! 🙂

La Mini, bien qu’elle soit pleine de qualités, n’est vraiment pas une voiture pratique au quotidien : le coffre est minuscule et déjà comblé par le réservoir et la batterie, son accès et son ouverture ne sont pas pratiques, la banquette n’est pas rabattable et le confort des suspensions est… inexistant. Bref, c’est une excellente voiture pour le plaisir de conduite le week-end ou faire des petits trajets en ville, mais elle n’est pas adaptée à tout autre usage quotidien selon moi.

Alors oui, la Mini est certes plus petite que la 4L et encore, ça ne se joue à pas grand chose. Morale de l’histoire : privilégiez donc une voiture ancienne modulable, confortable et pratique à vivre si vous désirez en faire votre voiture de tous les jours.

Une voiture fiable et facile d’entretien

Critère N°5 : une mécanique fiable et robuste

Certes, mettre les mains dans le cambouis, ça fait aussi partie du charme de la voiture ancienne, je suis le premier à le dire. C’est vrai, c’est sympa quand on a une voiture de collection qu’on utilise le week-end uniquement et que l’on a une seconde voiture, moderne celle-ci, pour la vie de tous les jours. Une panne ou un petit pépin à régler de temps en temps, ça n’est pas un problème.

Mais dès lors que l’on roule tous les jours en ancienne, ce n’est plus la même rigolade, a fortiori si c’est notre unique moyen de locomotion ! On ne peut en effet pas se permettre d’avoir une voiture peu fiable, sur laquelle on est constamment obligé de faire des réparations ou des réglages. Je pense notamment à certaines voitures produites par nos cousins d’outre manche, qui ont mauvaise réputation sur ce sujet-là… Et oui, les anglais font certes de très belles autos, mais on ne peut pas dire que la fiabilité soit leur fort ! 😉

Privilégiez donc les véhicules fiables dotés de mécaniques robustes qui ont largement fait leur preuve. Il en existe heureusement un bon nombre, nous ferons le point sur ces véhicules-là dans la seconde partie.


Critère N°6 : un entretien aisé

On le sait, un des secrets de la durabilité d’une voiture ancienne, c’est la régularité avec laquelle on l’entretient. Pour autant, il y a des autos qui ne demandent que très peu d’entretien pour fonctionner et d’autres qui, au contraire, nécessitent qu’on s’y attarde plus longuement : graissage, niveaux à faire très régulièrement, vidanges moteur trop peu espacées à cause d’une absence de filtre à huile…

Pour une utilisation quotidienne, vous l’aurez compris, mieux vaut privilégier les autos faciles d’entretien : je vous donnerai là-aussi quelques pistes dans un second temps pour mieux vous y retrouver. Dans tous les cas, vaut mieux opter pour une ancienne sur laquelle on peut réaliser soi-même l’entretien !

Une voiture économique à l’usage

Prendre du plaisir chaque jour en voiture ancienne et sans se ruiner, c’est possible. Mais encore faut-il faire le bon choix au moment d’acquérir son auto au risque de tomber dans le piège de la voiture trop gourmande, qu’on finit par laisser au garage au profit d’une moderne parce qu’elle est trop couteuse.. Alors, quels critères la voiture économique doit elle remplir ?

Critère n°7 : une consommation de carburant raisonnable

Qui dit voiture économique, dit nécessairement voiture sobre. Et si vous ne voulez pas que la station service devienne votre nouveau QG, mieux vaut vous renseigner en amont sur la consommation de carburant de votre future titine.

Pour cela, rien de plus simple, il suffit généralement de consulter les fiches techniques que l’on peut trouver un peu partout sur internet, même pour nos anciennes. Si l’on veut parler chiffres, disons qu’il est préférable d’éviter les autos consommant plus de 8 litres aux 100km en moyenne (pour un véhicule essence). Au delà, on arrive à une consommation presque deux fois supérieure à celle d’un véhicule moderne du même type, ce qui peut nous faire hésiter à rouler en ancienne… Selon moi, les voitures tournant autour des 6 à 8L aux 100km font l’affaire : c’est une valeur raisonnable et il y a beaucoup d’anciennes dans ce cas.


Critère n°8 : des pièces détachées disponibles et bon marché

Ce qui rend une voiture ancienne utilisable au quotidien, c’est aussi la disponibilité et le prix de ses pièces détachées. En effet, difficile de rouler avec son auto tous les jours lorsque la moindre pièce d’usure ou de réparation se révèle introuvable ou fait exploser le porte-monnaie. Et dans ce domaine, il n’y a pas de miracle : plus la voiture a été produite, plus la disponibilité de ses pièces détachées est importante et plus les tarifs seront bas. Les voitures répandues ont également l’avantage de bénéficier d’une grande communauté d’amateurs, de nombreux clubs, blogs ou forums permettant de glaner des tas de conseils.

TOP 5 DES VOITURES ANCIENNES POUR TOUS LES JOURS

Pour les nombreuses raisons vues jusqu’ici, les voitures anciennes populaires se révèlent, pour la plupart, particulièrement adaptées à une utilisation quotidienne. Voici donc, parmi elles, notre sélection (non exhaustive) de celles qui nous paraissent idéales pour le daily driving !

1. La Renault 4

Pourquoi la 4L ?

Sans surprise, la 4L est certainement la voiture incontournable lorsqu’on veut rouler en ancienne au quotidien. Pas chère à l’achat, peu gourmande en carburant, facile à conduire, à l’aise partout, très fiable, pratique et modulable, relativement confortable et ne nécessitant quasiment pas d’entretien, elle rend une copie presque parfaite ! Sa popularité en fait une auto très convoitée avec une communauté extrêmement importante encline à l’entraide et aux conseils et lui confère une offre pléthorique de pièces détachées bon marché.

Quelles versions choisir ?

Mais pour profiter au mieux de votre 4L tous les jours, il convient de choisir le bon modèle ! Les R4 les plus récentes équipées d’un “gros” moteur Cléon (956cm3 ou 1108cm3) seront plus agréables à utiliser au quotidien, ce moteur étant plus puissant (34CV), plus coupleux et pouvant donc tout à fait s’adapter à la circulation moderne. Autre point très important : dirigez-vous plutôt vers les modèles équipés de frein à disque à l’avant (GTL à partir de 1983, Savane à partir de 1984), c’est un vrai atout sécuritaire.

Comment améliorer ma 4L pour une utilisation quotidienne ?

Presque parfaite disais-je plus haut, car quelques détails viennent malgré tout entacher le tableau. Pour rendre la 4L encore plus facile à vivre, voici donc ses petits défauts et les conseils pour les résoudre :

  • Une certaine tendance à surchauffer dans les embouteillages : comme beaucoup d’anciennes, le moteur de la 4L a tendance à surchauffer lorsque la voiture ne roule pas, en ville ou dans les bouchons notamment. Il existe plusieurs solutions pour améliorer ça : mise en place d’un second ventilateur connecté à un interrupteur manuel, installation d’une pompe à eau électrique, montage d’un radiateur en aluminium… Retrouvez tous mes conseils dans un article dédié : “Votre 4L surchauffe ? Les solutions !
  • Un éclairage un peu faiblard : en 6V bien sûr, mais même pour les 12V, la 4L n’est pas réputée pour avoir des feux très performants. Plusieurs solutions donc pour une utilisation quotidienne : installez pour les feux avant des ampoules H4 (avec un adaptateur) qui se révèlent plus puissantes ou encore installez des ampoules LED. N’hésitez pas à lire l’article consacré : “Phares LED sur sa voiture ancienne : bonne ou mauvaise idée ?

Et si les 34CV du moteur Cléon d’origine de la 4L ne vous suffisent pas, allez voir ceci : Comment améliorer les performances de ma 4L ?

Note : moins populaire mais tout aussi adaptée à une utilisation quotidienne, la Renault 6 est une excellente alternative pour ceux qui veulent changer un peu de la 4L que l’on voit partout.

Souvent boudée des amateurs de voiture ancienne pour son physique jugé ingrat, la Renault 6 est pourtant une excellente alternative à la 4L et une auto idéale au quotidien.

2. Les Peugeot 204 et 304

A mi chemin entre la petite voiture et la familiale, les 204 et 304, toutes deux très proches, ont connu un beau succès avec près de 3 millions d’exemplaires vendus. Si elles ne sont pas des reines beautés (encore que !) ni des concentrés d’innovations, il convient de les regarder de plus près pour apprécier leurs qualités. Car oui, elles avancent de très beaux arguments pour une utilisation quotidienne !

Peugeot 204 Break
Peugeot 304 Break. La différence n’est vraiment pas frappante…

Pourquoi les 204 et 304 ?

Comme toujours chez Peugeot à l’époque, la mécanique essence des 204 et 304 fait preuve d’une fiabilité et d’une robustesse à toute épreuve. Pour couronner le tout, leurs moteurs ne demandent que très peu d’entretien. Ce ne sont pas des foudres de guerre, mais ils permettent d’insérer ces Peugeot dans la circulation actuelle sans danger. La tenue de route est tout à fait appréciable et la direction suffisamment légère.

En version break, elles se révèlent particulièrement pratiques et modulables, proposant un espace de chargement important et une banquette rabattable. Pratique pour tous les jours !

Côté finances, les 2 modèles sont très économiques à l’achat car elles ne sont pas encore très convoitées malgré leurs qualités. A l’usage, la consommation est un peu élevée selon les moteurs mais reste raisonnable (environ 8,5L en moyenne). Les pièces mécaniques courantes sont facilement trouvables et abordables. Vous aurez en revanche plus de difficulté à trouver les pièces de carrosserie spécifiques.

Quels modèles de 204 et 304 choisir ?

Privilégiez les versions à partir du millésime 1968, toutes les 204 seront ainsi équipées de frein à disque à l’avant, gage de sécurité. Les 304 en sont toutes équipées d’origine. Côté moteur, privilégiez pour la 204 les moteurs essence les plus puissants (XK4 et XK5 avec respectivement 55 et 59CV), le petit XK s’avérant assez limité. Sur la 304, tous les moteurs essence s’avèrent adaptés à la voiture pour une utilisation quotidienne (59CV, 65CV et même 75CV pour les versions “S”).

3. La Citroën Dyane

Petite sœur de la 2CV, la Dyane a longtemps été boudée par le grand public. Initialement conçue pour remplacer progressivement la 2CV à la fin des années 60, elle est restée dans l’ombre de son aînée durant toute sa carrière. A la fois trop proche techniquement de la 2CV sans en avoir le charme mythique, elle n’a jamais vraiment su se démarquer.

Pourquoi la Dyane ?

Pourtant, aujourd’hui, la Dyane pourrait bien-être une voiture idéale à utiliser tous les jours, bien plus encore que la 2CV ! Sa moindre popularité la rend effet bien plus abordable à l’achat que son aînée, tandis que son hayon arrière lui procure un très net avantage à l’usage. Elle est aussi plus confortable et dispose d’un coffre à la fois plus grand et plus accessible. Côté mécanique, le moteur de la Dyane (plus puissant que celui de la 2CV) a largement fait ses preuves et les pièces détachées sont très facilement trouvables et à très bon prix. Au quotidien, elle se révèle assez sobre, facile à conduire et adaptée à toutes les situations. Que demander de plus ?

Quelles versions de Dyane choisir ?

Comme pour la 4L, il y a deux éléments à prendre en compte pour choisir sa Dyane : la puissance du moteur et les équipements sécuritaires, le freinage en particulier. On privilégiera la Dyane 6 pour son moteur de 602cm3 et 32CV (le plus gros sur les Dyane) emprunté à l’Ami 8. Pour avoir des freins à disque à l’avant au lieu des tambours, il faudra viser les Dyane 6 à partir du millésime 78.

4. La Fiat 127

Produite à plus de 5 millions d’exemplaires, la voiture la plus vendue en Europe de 1973 à 1978 a pourtant complètement disparu du paysage de l’Hexagone. Concurrente directe de la Renault 5, la Fiat 127 permet de se démarquer un peu des anciennes que l’on voit partout en France.

Pourquoi une 127 ?

Hayon arrière, banquette rabattable, sellerie confortable, suspension bien équilibrée, moteur fiable et relativement puissant (47CV) par rapport au poids de l’auto (730 kg), la Fiat 127 ne joue pas uniquement la carte de l’originalité. Aussi économique à l’achat qu’à l’usage, les pièces détachées sont faciles à trouver et très abordables. Avec, en prime, un comportement joueur et un caractère -presque- sportif très plaisant. Seule la consommation ne rentre pas dans les critères définis pour en faire la voiture quotidienne parfaite. Mais à 8,2L aux 100km, on reste quand même dans l’ordre du raisonnable !

Mais attention, les exemplaires de 127 d’origine et bon état deviennent rares en France. Conseil : n’hésitez pas à aller la chercher en Italie : l’offre est bien plus importante et les prix plus bas que dans notre pays.

Quelles versions de Fiat 127 choisir ?

Les Fiat 127 sont équipées d’origine de freins à disque à l’avant, donc pas de soucis de côté là. C’est une voiture sûre, tant en terme de freinage que de tenue de route. Côté moteur, la version de base de 903 cm3 développant 47CV est déjà bien suffisante pour une utilisation journalière, étant donné le poids de l’auto.

Note : Personnellement, j’opterais pour une 127 première génération, bien plus agréable à l’œil selon que moi que les générations 2 et 3, trop typées “80s”. Si en revanche vous voulez rester dans le français, optez pour la Renault 5 qui possède à peu près les mêmes qualités et caractéristiques que la 127.

5. La Peugeot 404

On ne présente plus la 404… Vendue à près de 3 millions d’exemplaires, elle est, de loin, la familiale française des années 60-70 la plus vendue dans le monde, bien devant ses rivales les Citroën DS et Renault 16.

Pourquoi une Peugeot 404 ?

Elegante, confortable, robuste, ce sont les premiers superlatifs qui nous viennent à l’idée lorsque l’on évoque ce monument de l’automobile française. Très loin de la fiabilité douteuse d’une DS, la 404 est un exemple de robustesse : ses moteurs (à carburateur ou à injection) ont été largement éprouvés. Bref, c’est du sérieux, c’est du Peugeot.

Mais cela ne s’arrête pas là. La 404 est une routière née : tenue de route précise, boîte de vitesse agréable, relativement silencieuse sur autoroute : elle est faite pour partir en vacances dans le confort le plus total ! Elle se révèle même à l’aise en ville grâce à un rayon de braquage particulièrement court pour une auto de ce gabarit.

Malgré toutes ses qualités, elle se révèle encore abordable à l’achat, même si les prix ont grimpés ces dernières années. Attention cependant, les modèles plus recherchés (break notamment) se font rares et les cours ont tendance à s’envoler. Les pièces détachées sont accessibles et facilement trouvables, mise à part quelques pièces spécifiques.

Quelles versions de 404 choisir ?

On visera en priorité les modèles à partir de 1968 qui ont une grille de boîte de vitesse dans le bon sens (dites “Européenne) avec la première en haut (boite BA7), plus facile à manier que l’ancienne boite C3 pour une utilisation quotidienne. Les freins à disque remplacent les 2 tambours avant à partir de cette même année.

Côté motorisations, tous les moteurs offrent des performances tout à fait correctes, même le “petit” 1,6L de 65ch emprunté à la 403. Les derniers modèles sont plus puissants (type XC6, 80ch /type XC7, 73ch).

La 404 dispose d’une grande variété de versions (Berline, commerciale, familiale…) et de finitions, vous trouverez forcément votre bonheur !

Note : si vous désirez une familiale mais que le 404 ne vous plaît pas, la R16 constitue une bonne alternative, même si certaines pièces sont difficiles à trouver.

Et les autres modèles ?

Bien sûr, il ne s’agit là que d’une courte liste non exhaustive des voitures qui me paraissent idéales pour tous les jours et pour toutes les conditions. Il y a beaucoup d’autres modèles qui remplissent aussi les critères, tout dépendra de l’utilisation que vous comptez en faire. Parmi eux, on peut citer :

  • Volkswagen Cox
  • Simca 1100
  • Citroën GS
  • Peugeot 104
  • Renault 12
  • Mini Austin ? Ah non, tout bien réfléchi, elle ne remplit pas beaucoup de critères… 🙂
Simca 1100

J’espère que cet article a pu vous donner quelques pistes pour acheter une ancienne et vous donnera, pourquoi pas, l’envie de rouler avec quotidiennement. Car rouler en ancienne tous les jours, je vous l’assure, c’est un vrai bonheur ! 😉

Si vous roulez déjà tous les jours en véhicule ancien, n’hésitez pas à nous partager votre expérience dans les commentaires en bas de cet article. Vous pouvez également poser toutes vos questions, j’y répondrai avec plaisir 🙂

39 commentaires

  • Tellier

    Bravo pour votre article bien écrit, intéressant et sans à priori; je n’envisage pas de rouler en ancienne mais je l’ai dévoré de bout en bout
    Cordialement

    • Sébastien

      J’envisage de rouler avec ma 403 de 1957 quotidiennement. Vos infos me rassurent et je me dis qu’effectivement, elle rentre dans la catégorie des anciennes qui sont faites pour rouler quotidiennement malgré les freins tambours et la boîte de vitesse (quoique ça se fait très facilement, c’est très léger et précis). Mais avec le système de freinage refait et le DOT4 changé pour du silicone et des bons pneus ça vaut toujours mieux que des freins à disque usés et des pneus lisses comme on peut le voir sur certaines modernes…
      Le seul hic c’est l’absence de clignotants orange à l’arrière qui déroute les autres conducteurs.

      • Tristan

        Bonjour Sébastien,

        En effet, je ne dirais pas que la 403 fait partie des voitures anciennes idéales pour une utilisation daily dans la circulation actuelle.
        En revanche, comme vous l’avez très justement souligné, cela dépend également de la manière dont on entretient (voire améliore) sa voiture et en particulier ses organes de sécurité : freins, pneus, éclairage etc.

        N’hésite pas à nous partager ton expérience si tu décides finalement de rouler tous les jours en 403 ! 😉
        A bientôt,
        Tristan

    • Dominique Marie Hennuy

      Bonjour bonsoir , article superbe …et merci pour la liste “non exhaustive ” (rires)… j etais une motard ( qui est devenue une antiquité yamaha 500XT dde 1976… ) et maintenant conductrice de véhicules a 4 roues … d abord un 2CV de 1956….Avec les “portes suicides” je l ai adoré, puis une 104 z…puis une 504… couleur or toutes options.. puis une 504 break … Oh le BONHEUR grande et facile pour les créneaux…. si si si … plus facile avec une gde voiture puis une 4L…et maintenant une Toyota Starlet de 1991…de 91700 km… une merveille
      Car ma “TOYOTA EST FANTASTIQUE” comme il était écrit sur l arrière de la voiture ….et pour le CT ils étaient enchantés… rires… et elle tournent comme une horloge sauf que la police ….est toujours “derrière moi ” car c est pour eux une vieille voiture donc FORCEMENT EN INFRACTION..M
      Pas encore la renommée des 4L ou autres voitures ….
      Ça c est fort ennuyeux…
      Pour moi c est une 4cv et 5l au 100… meme en ville …
      Cordialement et amicalement

      • Tristan

        Bonjour,
        Que de belles voitures ! Ça donne envie ! 😉
        C’est vrai que ça va être difficile pour une Toyota Starlet d’avoir la même renommée et la même sympathie d’une 2CV ou une 4L en France 😉

        Merci pour votre partage !
        A bientôt,

        Tristan

  • FERITI MICHEL

    Je roule en MG TF1500 de 1955 et j’ai été très bien renseigné sur l’utilisation de l’additif dans l’essence sans plomb.
    Alors que mon mécano venait de me dire qu’il était inutile, je suis maintenant convaincu du contraire, et a l’avenir, en plus, je ferais attention au type d’essence a utiliser. Vos articles sont très clair et très compréhensibles. Merci. Cordialement.

    • Tristan

      Bonjour Michel,
      Effectivement l’additif est un sujet qui fait débat… Il serait intéressant de connaître les arguments de votre mécano, peut-être que son expérience lui donne l’impression que c’est inutile.
      Merci en tout cas pour votre commentaire, je suis très heureux que l’article vous ait renseigné ! 🙂
      Tristan

      • Imouza BERTRAND

        Bonjour, très belle article ! Du coup vous m avez fait changer d avis sur les mini Austin, j’aimerai avoir votre avis sur la seat 600 et la fiât 600 qui sont d ailleurs presque les même à ce que j ai lu.

        Cordialement

        • Tristan

          Bonjour Bertrand,

          Ce n’était pas le but de l’article de dénigrer les Mini, au contraire ! C’est un avis très personnel, je trouve simplement que, pour en avoir une, ce n’est pas forcément très agréable comme daily (confort inexistant, bruyant, coffre minuscule etc). Pour moi c’est plus une voiture “plaisir” qu’un daily, je pense qu’il y a d’autres anciennes beaucoup plus adaptées pour ça 😉

          Fiat et Seat 600, ce sont des voitures que j’adore. Mais à mon avis plutôt adaptées pour la balade le week-end sur routes. Impossible sur autoroute (95 km/h max), pas évident en ville, c’est une voiture pour les routes de campagne !

          A bientôt et bon courage pour vos recherches !
          Tristan

  • Perraut

    Bonjour
    Bravo pour cet article bien argumenté: j’y souscris totalement, mon fils roulant… en 4L!
    Pour vous faire sourire j’ai roulé quotidiennement en ancienne pendant une vingtaine d’années et 100.000km…en Triumph TR4, avec quelques aventures mais sans pannes majeures.
    Bravo aussi pour les astuces et conseils, éclairage etc…
    Vive les anciennes
    Loïc Perraut

    • Tristan

      Bonjour Loïc,
      Merci pour ton commentaire et tes retours positifs.
      Ton fils roule tous les jours avec sa 4L ?
      20 ans et 100 000 km en TR4… je te tire mon chapeau !
      C’est l’avantage avec les anglaises, il y a toujours des aventures, on ne s’ennuie jamais ! 😉
      A bientôt,
      Tristan

  • Pascal

    Bonjour,
    article très intéressant. Les informations sur la 404 sont de premiers ordres. J’envisage d’en acquérir une, mais il y a peu d’annonces proposant des modèles à partir de 1968. En Bretagne, où je réside, quasiment pas de propositions de ventes. Le site suivant, vous semble t-il sérieux ?
    https://www.erclassics.fr/peugeot-404-1965-p4236/
    Bien cordialement,
    Pascal Boisson (56100 Lorient).

    • Tristan

      Bonjour Pascal,
      Merci pour votre commentaire.
      Effectivement il y a assez peu d’annonces intéressantes aujourd’hui pour une 404. Comme toujours, il faut faire preuve de patience !

      Je connaissais pas ce site mais il me parait tout à fait sérieux. Les prix en revanche me paraissent assez élevés sur certains modèles…

      A bientôt,
      Tristan

  • Charles

    Bonjour,
    Je vous remercie pour ce billet. Perso, je suis un fan de la marque Renault. Je possède depuis peu le modèle 16 TS de collection, mais je ne le conduis pas souvent. À votre avis, c’est possible de l’utiliser régulièrement ?

    • Tristan

      Bonjour Charles,
      Bienvenue dans le club des fans de Renault (anciennes bien sûr…) ! 😉
      Bien sûr que c’est possible, en tout cas si j’en avais une je roulerais tout le temps avec !

      Tristan

  • Richard

    Bonjour,
    Manifestement vous n’aimez pas trop la Mini…
    Dommage ce sectarisme devant certains lecteurs qui peuvent l’adorer !
    Pour preuve, trouver la Cox plus adaptée que la mini me semble hasardeux. Il se trouve que j’ai roulé en Cox durant 20 ans et je roule aujourd’hui en Mini.
    Certes, elles ne sont pas idéalement pratiques au quotidien mais ce n’est pas ce que l’on demande avant tout à une ancienne. La sécurité est indispensable, OUI, le siège arrière rabattable à discuter …
    Vous avez oubliè un critère qui devrait arriver pourtant très haut dans votre liste, l’amour !
    Dans le garage comme à la maison, ça fait oublier les petits défauts, non ?

    Je ne vous en veux pas pour la Mini, j’adore aussi les 4L 😉

    Amicalement
    Richard

    • Tristan

      Bonjour Richard,

      Merci pour votre message.
      Détrompez-vous, j’adore la Mini ! 😉
      J’en possède une depuis mes 18 ans et c’est d’ailleurs ma toute première voiture ! J’ai donc en plus un certain attachement pour la Mini…
      Ce que je veux dire dans cet article, c’est simplement que ce n’est pas pour moi LA voiture idéale pour un daily, que ce soit pour son côté peu pratique et inconfortable, et je sais de quoi je parle ! 🙂
      Cela ne veut en aucun cas dire que ce n’est pas possible au quotidien, elle peut notamment s’avérer très pratique pour une utilisation en ville.
      Effectivement le critère de l'”amour” est à prendre en compte, mais sur ce critère je ne peux pas trop conseiller les lecteurs de ce blog… 🙂

      Vive les anciennes populaires !
      A bientôt,
      Tristan

  • Richard

    Merci Tristan pour votre réponse et bravo pour votre blog !
    C’est hyper rare d’avoir un concentré d’infos claires et très utiles ! J’adore !
    Bien à vous
    Richard

  • Patrick WEBER

    Bonjour ! Je viens de “tomber” (sans me faire grand mal !) sur votre blog. Formidable ! Si tous étaient comme cela, très pointu, détaillé, ET dans un bon français !!
    J’ai beaucoup roulé avec des abciennes: 203,403 familliale, coupé 404, DS 19, 20 puis 23 break, des 2chv.., R8,4L (mais moteur ..R16,je sais, les puristes toussent), DS moteur diésel de HY, et dernièrement Volvo 240 diesel break à moteur 760 turbo. Dans la cour, un Saviem SL7 moteur diesel Perkins 6 cylindres d’origine ! HA ! démarre par tous les temps et m’aide dans les travaux avec sa benne et sa grue.
    Tout ça pour vous inciter à continuer, nous serons nombreux à vous suivre, la banane sous le masque !
    Patatrak 07

    • Tristan

      Bonjour Patrick,

      Merci beaucoup pour vos encouragements sur le blog, c’est extrêmement motivant !
      Quand je vois la liste des anciennes avec lesquelles vous avez roulé, je dois avouer que ça me fait un peu jalouser (en particulier le coupé 404)…
      Blague à part, je trouve ça excellent ! 😉

      Merci encore et à bientôt 😉
      Tristan

  • ALAIN.K

    Bonjour , je roule en nissan primera que je désosse actuellement pour des raisons de joint de culasse ( avec l’aide de certains sites s’y rapportant…”” et de gens avisés ( tout comme vous )… ( et passionnées aussi ( tout comme vous ..!!) pour des conseils en tout genre au fuir et à mesure …. alors voilà j’ envisage éventuellement l’acquisition du modèle d’après la mienne et en fouinant sur le coût des cartes grise je me dirige ( comme un aimant ??) vers la rubrique “les anciennes les collections de plus de trente ans etc…) et là je fini par aboutir sur votre sujet 4L et les meilleures anciennes à envisager pour une utilité journalière ou pas …. ceci pour vous dire que le travail que vous faites et présentez dans ces sujets est admirable bien détaillé généreux en photos ( ce qui permet de bien se rendre compte par exemple de l’utilité du liquide de refroidissement ( de qualité ) … quand on voit la bouillasse sur vos chemises… ( de 4 L bien entendu…)… et quand je vois par exemple la 404 mon carburateur ( pardon ma pompe à hémoglobine ..) s’enflamme quelque peu , puisqu’au siècle dernier nous roulions avec ainsi que plus tard 204 la 404 à poursuivi son parcours en Afrique . Mais tout ça me donne vraiment envie de m’y consacrer un peu plus et qui sait un jour ou l’autre de retrouver une 404 ou 204 ou sinon une GS citroên qui m’a bien servi un certain temps malgré quelques soucis récurrent avec le régulateur de tension sur la batterie …

    bref .. bref… ( mas ça n’est pas toujours évident quand on veut faire court …) BRAVO… BRAVO ET ENCORE BRAVO……. je vais “potasser” vos sujets d’un peu plus près maintenant….( ça donne aussi quelques inspiration dans certains aspect de la mécanique pour tout véhicule ( comme pour ma nissan par exemple..)

    merci et bravo…… ( aussi pour le français et l’orthographe ….. bien des sites pourraient prendre exemple là…)

    Alain…
    ..

    • Jimmi watchtower

      Merci pour cette article complet et qui fait plaisir à lire. Je suis assez jeune (34ans) et ancien mécano reconverti dans la logistique. Pourquoi reconverti car lorsque j’ai appris à bien travailler en mécanique auto l’électronique débarquait en force sur les autos de tout les jours. Aimant vraiment la mécanique je me suis rendu compte qu’au fil des années nous ne faisons plus de la mécanique mais simplement du remplacement de pièces et du diagnostic. L’âme de la mécanique se perd avec le temps. Je roule actuellement avec une jeune ancienne comme disent les spéculateurs d’une 40aine d’années et qui gonflent les cotes de certaines autos. Je roule actuellement en super 5 qui fait environ 500km par semaine. Jamais cette voiture m’as fait défaut et je suis fier de pouvoir réparer ma voiture sans valise. Car oui aujourd’hui on branche une valise et après on connais le problème. Avant les diagnostics étaient plus simple et on réparait les pièces. Quelle bonheur ouvrir des pièces, refaire des segmentations et j’en passe mais aussi apprendre de ce fait la mécanique générale, avec tout ce qui est rectification. Contrôle de planéité et j’en passe. Aujourd’hui avec l’évolution des autos toute l’âme du mécanicien se perd. Donc oui je suis fier d’être un jeune qui roule en voiture aussi vieille que moi, je me fiche de ce que peuvent penser les gens car je ne passe mes salaires au garage pour diagnostiquer une panne… et je voudrais aussi remercier tous ces gens qui restaurent, qui aiment nos vieille autos, qui les bichonnent mais aussi à tous les passionnés d’ancienne qui font qu’elle roule toujours. Désolé du coup de gueule mais j’en ai marre que l’on critique nos vieilles autos sans raison, que l’on mette au rebut nos veilles autos pour rien juste sous prétexte de pollution… depuis quand un moteur de 1000cc pollue plus qu’un 5.7meme hybride. Je suis un amoureux des grosses mécaniques même les camions m’intéresse mais un moment l’écologie viens pour les élitistes et fini par ennuyer les passionnés. Bref l’avenir n’est pas jolie pour nos vieilles autos mais je suis fier de rouler avec mon ancienne et d’en croiser d’autre.

      Longue vie au site mais aussi à toutes nos vielles autos et leur propriétaire.

      • ALAIN.K

        sans être méccano je dirais tout à fait d accord … c’est comme pour l” électronique ou autre on ne va plus chercher à trouver la panne avec son sthéthoscope on enlève on jette , et on remplace et on a rien compris… et si on est perdu en plein désert dans la campagne française parmi les chameaux et les dromadaires et qu’on tombe en panne à cause d un fil sur le démarreur qui tient pas bien alors on est perdu e on peut compter les étoiles en pleine nuit en attendant le martien avec sa soucoupe volante qui va vous prendre la peu des fesses….. il vaut mieux savoir mettre soi même sa roue de secours ….. que d’ utiliser une valise pour savoir ou est crevaison….. bonne nuit…. …..

      • le gaulois réfractaire

        bonjour, je comprends que l’on soit fière de rouler en ancienne, MAIS arrêtez d’en parler sur tous les sites!

        Si vous continuez on va se faire piler, car il y à eu le même cas avec le HHO! Tout le monde expliquait ses avantages!
        Ça fonctionnait sur les vieux moteurs et ça passait au CT au début, puis les contrôles technique se sont durcit grâce aux contrôleurs qui ont rapportés la nouvelle aux DREAL et maintenant c’est INTERDIT

        Si vous êtes équipé d’un système hho ou injection de vapeur d’eau genre pantone vous êtes recalés!
        J’en ai fait l’amers expérience, il à fallut démonter le système et même les feux de jours car le véhicule n’était pas homologué avec ces systèmes lors de sa fabrication. J’ai contacté toutes les DREAL de France car je pensais avoir eu à faire à un con aigris, et bien NON, c’est INTERDIT.-

        A trop parler sur les forums ça attire forcément les jaloux ou les pseudo techniciens en herbe qui savent que ça ne marche pas, bien que n’en ayant jamais essayé, et les lobies du pétrole le remarquent aussi, ça fini par des discutions interminable dont on sort forcement perdant, car on ne fait pas le poids. En France il faut suivre ce que dit le gouvernement et les écolos, vous n’avez pas le droit de polluer mais si vous montez un système qui diminue la pollution c’est interdit, et si vous polluez c’est bon pour la casse!

        Au canada il se passe la même chose avec les passionnés d’air soft, des jeunes qui jouent à la géguerre avec des pistolets à billes plastique, et bien l’état Canadien à décidé d’INTERDIRE la vente de ces répliques! Ça sera pareil en France d’ici peu!

        En France ils se prépare le même coup, avec les armes en vente libre à poudre noire, des petits cons font des films sur youtube en montrant leur armes et la puissance de pénétration, ils incitent les gens a en acheter, ça va finir mal, ces armes sont encore en vente libre pour peu de temps mais l’état commence à s’y intéresser, si les gens en achètent ils faut les interdire, et ça ne tardera pas!

        Donc roulez en anciennes pour vous, évitez de vous faire remarquer sur des concentres le WE, les gens qui viennent voir en ” s’extasiant” le dimanche seront les mêmes qui hurleront après vous la semaine car vous les faite chier sur les routes en semaine avec votre poubelle de fauché qui pollue, je le sais j’en ai 4 et je roule avec tous les jours, et les réflexions je les entends, la route appartient aux véhicules modernes, moderne et cher, pas aux férailles des années 80 !

        Voyez dans le nord, des départements on interdit aux anciennes de rouler, et si les écolos pastèques passent, ce sera partout!

        Donc si vous voulez que ça dure FERMEZ LA!
        Profitez de votre voiture, et ne vous faite pas remarquer, et ne comptez pas sur la FFVE pour vous défendre à moins que vos ne rouliez en ancienne de plusieurs millier d’euros.
        Pour eux une R4 ou une R5 n’est pas une voiture de collection, c’est juste un moyen de vous piquer 60 euros pour vous envoyer un dossier pour avoir la carte grise collection, c’est tout, le fric le fric c’est tout ce qui compte.

        La preuve avant en collection on avait plus de CT à passer, maintenant c’est tout les 5 ans, c’est ça la justice? Obliger les gens à payer un dossier pour une cg collection d’ une voiture qui roule depuis 40 ou 50 ans ?
        Obliger les gens à payer des CT pour des voitures qui sont mieux entretenues que les modernes, car entretenue pas soit même et non pas des changeur de pièces qui prennent 60 euro de l’heure?

        Cherchez un “mécano ” capable de changer des vis platinées maintenant, ils sont rares, les vieux qui sont presque en retraite oui, mais les jeunes, ils ne savent pas, ce sont des techniciens changeurs de pièces MODERNES, pas des changeur de vis platinées!

        J’en ai même vu un, un jour qui me soutenait qu’il y avait un joint sous les supports de rampe de culbuteurs, comme ça on règle plus souvent, quel naze!

        Ils n’en veulent plus des anciennes, ça ne consomme pas assez, en plus ça ne tombe pas assez en panne.
        Et puis pour rouler à 80 il faut au minimum un SUV pour partir en vacances, ça pose son homme sa classe sociale sa réussite dans son métier!

        Ben oui c’est comme ça, un jour alors que je postulais pour un boulot, un patron en me raccompagnant à vu ma voiture, une fiesta 3 il y a une dizaine d’années!
        Il me dit ” c’est ça votre voiture? Mais c’est une voiture de gamin qui vient d’avoir son permis ça pas une voiture d’un homme de 50 ans, vous n’être pas crédible avec ça, vous manquez d’ambition”!

        Et bien que l’entretient se soit bien passé et que j’avais un forte chance d’être pris, je n’ai plus eu de nouvelles du boss! Pas assez ambitieux certainement !

        Enfin ne croyez pas non plus épater les gonzesses avec votre antiquité, au mieux elles s’en tapent au pire elles pensent que vous êtes fauché et que vous roulez avec car vous ne pouvez pas vous en payer une neuve.

        Un jour j’ ai fait essayer une voiture de plus de trente ans à une gamine de 26 ans, sa réponse ” oui ça à du être une bonne voiture en sont temps mais ça n’a rien à voir avec les modernes” et elle roulait en clio 3!
        Ma voiture coûtait à sa sortie d’usine l’équivalent de 15000 euros et dix briques en ce temps là c’était quelque chose. Pour elle c’était juste une vieille bagnole!

        Alors pour vivre heureux vivez caché.

      • Tristan

        Bonjour,

        Je suis complètement d’accord avec vous sur toute la ligne.

        Entre un mécanicien qui exerçait dans les années 60 et un jeune mécanicien aujourd’hui dans un garage moderne, ce n’est plus du tout le même métier.
        C’est pour cette raison que j’ai voulu me spécialiser dans la mécanique ancienne, pour moi le plus intéressant étant la recherche de pannes (nécessitant la compréhension parfaite de tout le fonctionnement), le démontage et réparation de toutes les pièces, l’analyse, avec la satisfaction d’avoir réussi à tout faire à l’aide de ses propres mains et de son propre cerveau et sans l’aide de machines.

        Tristan

  • ALAIN.K

    …oui…! j’ai oublié de vous demander à propos de la 404 ( 9 cv si je ne me trope pas ) que faut il en attendre quand à sa consommation carburant ? merci

  • JOSEPH GEMMEKE

    Bonjour,
    Félicitation pour votre blog.
    Personnellement, je roule avec une R5 Campus de 31 ans. J’en suis enchanté et elle semble aussi remplir tous vos critères pour être un bon choix de voiture de collection pour tous les jours…
    Cordialement.
    Jeff

    • Tristan

      Bonjour Jeff,

      Effectivement, comme la 4L, je suis convaincu que la R5 fait un excellent daily : fiable, économique, pratique, comportement relativement sécurisant, elle est presque parfaite ! 😉

      A bientôt,
      Tristan

  • The Night Cats

    Chouette article. A mon avis, toute ancienne est utilisable au quotidien si on aime la conduire et qu’on en accepte les défauts. Après tout, si une ancienne était utilisable en 1970, pourquoi ne le serait-elle pas maintenant ? La plupart d’entre elles peuvent tenir le 50 en ville et le 120 sur autoroute, comme à l’époque. Le freinage n’est peut-être pas celui d’une moderne, mais avec une conduite adaptée, elle s’arrêtera là où elle doit. Tant que le freinage est en bon état, tout ira bien. Le danger est qu’un conducteur inexpérimenté habitué aux freins sur-assistés actuels prennent le volant d’une ancienne sans être conscient des différences.
    Quant à la lourdeur de la direction, l’humain est-il devenu si faible par rapport au passé ? Une direction lourde n’a jamais empêché qui que ce soit de rouler, de se garer et de s’amuser. On avait des bras en 1970, on en a encore actuellement. Une direction lourde ne devrait pas être un critère de refus, sauf bien sûr pour un conducteur ayant un problème musculaire.
    Une chose manque cruellement dans ton article : le Diesel. Tu évoques la merveilleuse 404, mais tu ne dis pas qu’elle proposait une excellente version Diesel. Les moteurs Indenor ont longtemps été parmi les meilleurs du genre, coupleux et solides. Et leur sonorité rappellera beaucoup de souvenirs à pas mal de monde.
    Pour finir, si tu parles de Diesel, il y a les Mercedes W123 qui sont un bon choix pour rouler au quotidien, une bonne porte d’entrée dans le monde de la collection.
    Au plaisir de continuer à lire ton blog !

  • Gaulois réfractaire

    sauf que quand vous dites à quelqu’un que vous roulez en young timer , les gens voient tout de suite GTI Alpine Alpine turbo ou bombe dans le genre! Quand ils voient que vous roulez en R4 ou R5 gtl, la tronche n’est plus la même!
    Au pire vous avez celui qui dit, j’en avais une dans ma jeunesse et j’ai fais deux tonneaux avec car c’est de la daube qui tient pas la route, les autres qui vous regardent comme un plouk fauché qui roule avec une poubelle! Et ceux pour qui ce n’est pas une voiture de collection.

    Pour rouler en anciennes et en moderne je vois bien sur la route à vitesse égale sur le même parcours, quand je roule avec une moderne à 80 km/h personne ou presque ne me double, quand je prends une ancienne les gens sont limite agressifs, ils vous double comme des tarés et en passant très près en dépassant sur la ligne blanche, s’ils pouvaient ils me pousseraient au fossé car j’use leur route leur essence leur air que je pollue, on sent très bien que je gêne sur leur route! Ils sont fières de me faire voir leur feux rouges pas très longtemps, ils ont une voiture d’hommes eux une voiture qui marche, pas une voiture qui n’a qu’une marche arrière

    On a vraiment pas les mêmes valeurs, pas assez chère mon fils

    Et puis il y a les concentres, là le dimanche ils admirent les anciennes, t’as vu chérie, mais là tu vois ça c’est pas d’origine la pièce n’était pas comme ça à l’époque! Ah bon c’est vrai, ba oui je m’y connais je fais la collection des maquettes de la marque depuis dix ans!

    Et le lendemain ils sont prêts à voter pour qu’on foute ces ferrailles à la casse!

    Et je ne vous raconte pas si vous roulez en véhicule militaire du débarquement équipé avec l’artillerie! Là vous êtes soit le fasciste du coin, soit le fou de guerre qui sera le premier à appeler sa mère si la guerre éclatait!

    J’ai même un pote qui collectionne du militaria Allemand qui s’est pris une baffe car il était en uniforme sur une concentre!
    DE nos jours même habillé en Américain est risqué, le TRUMPISTE à abattre!

  • Gateau

    Bonjour,
    Je me suis lancé avec quelques spécialistes locaux ( j habite la Slovaquie) dans la restauration d une Volvo 480 S automatique de 1994.véhicule en avance à l epoque, freins à disques, ordinateur de bord, boîte automatique,moteur Renault mis au point par Porsche , ABS, air bag conducteur , etc.je m en sers pour le plaisir, ayant refait moteur, boîte auto, carrosserie et tous les organes de sécurité, en concernant l authenticité .
    Un pari pour l avenir, empêtré actuellement par des solutions qui n en sont peut être pas pour les nouveaux véhicules.

Laisser un commentaire